Exclusivité : une box internet spécialement négociée pour vous.

Qu'est ce que l'énergie verte ?

Dernière mise à jour le 09/11/2021 10:45:25

L’énergie verte a le vent en poupe en raison des enjeux qu’elle représente tant sur le plan national qu’international. L’année 2018, c’est-à-dire 3 ans après la naissance de la loi sur la transition énergétique, a vu une avancée palpable en matière de production et de consommation d’une telle énergie. Laquelle, normalement, devra provenir de sources d’énergie renouvelable comme l’éolien ou le solaire.

Tour d’horizon sur une notion avant-gardiste et sur les offres qui pourraient intéresser les auteurs de projet de déménagement en quête d’innovation.

 

Énergie verte, quèsaco ?

La notion d’énergie verte peut sembler anodine, mais difficile à appréhender sans explications préalables. D’abord, elle désigne l’ensemble des énergies tirées à partir de ressources énergétiques renouvelables, c’est-à-dire des sources renouvelées de manière naturelle. Parmi elles se trouvent la lumière émise par le soleil, la force générée par l’eau ou le vent, dont la capacité à produire de l’électricité n’est plus à démontrer.

Puis arrivent la géothermie et la biomasse, qui deviennent de plus en plus plébiscitées de nos jours.

La fin de l’ère du pétrole étant annoncée, le gouvernement français, à l’époque de François Hollande, a pris les choses en main. Le 17 août 2015, la loi relative à la transition énergétique a vu le jour après plusieurs initiatives entreprises par des personnalités menant plusieurs formes de lutte contre le réchauffement climatique. Le but de cette réforme est la diminution des gaz à effet de serre, tirant automatiquement vers le bas la consommation d’énergie finale. Ladite loi vise aussi l'augmentation du recours aux énergies renouvelables dans le mix énergétique. Une loi avant-gardiste aidant, les Français se tournent de plus en plus vers les énergies vertes. Car cette dernière est plutôt incitative : elle encourage effectivement tous les acteurs à atteindre les objectifs de la transition énergétique.

Baptisée Loi relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte (ou LTECV), elle croit en une France capable de produire 40% d’électricité renouvelable d’ici 2030. Pour la même date, le gouvernement s’est aussi fixé un autre objectif à l’occasion : la réduction de 3% des émissions de CO² dans l’Hexagone en atteignant 10% de gaz dans la consommation globale. H2 Quid de l’électricité verte ? Dans le cadre de cette initiative, la France accorde à une certaine variété d’électricité l’attribut « vert ».

Toutefois, n’est électricité verte que celle issue de sources d’énergie renouvelable à l’instar de l’éolien, l’hydroélectricité, le photovoltaïque ou encore la biomasse. Pour le moment, sa distribution se fait via les réseaux de distribution actuels, laissant une impossibilité de traçage dans ce circuit. Il est donc difficile de donner le pourcentage de l’énergie classique et de celle dite verte une fois dans votre demeure.

L’un des points à voir concernant l’électricité verte, c’est qu’elle accorde des avantages considérables. Pour ne citer que la diminution des rejets de carbone, entraînant logiquement une amélioration de la qualité de l’air et un bien-être, ne serait-ce que pour une frange de la population dans le monde. Mais votre choix pour l’électricité verte représente également une forme d’appui à des projets de fourniture d’énergie similaire sur le sol français.

Et enfin, son prix, qui reste très abordable par rapport aux autres. Il n’y a pas de souches ni de groupes restreints auxquels l’électricité verte est réservée. Toute personne résidant en France et ayant souscrit à un contrat auprès d’un fournisseur spécialisé a droit à ce produit novateur. D’ailleurs, le marché français reconnait l’existence de deux propositions : les offres vertes « standard » nanties de Garanties d’Origine et les offres vertes « premium » directement puisées à la source.

À noter que la GO est une sorte de certificat officiel attestant notamment l’origine de l’électricité verte produite.

 

Et le gaz vert ?

Parallèlement à l’électricité verte, vous avez aussi le gaz vert, alias biogaz ou gaz renouvelable. Comme son nom l’indique, ce gaz est obtenu à partir de ressources renouvelables, dont les matières organiques. La fermentation de celles-ci, entre autres les résidus domestiques ou agricoles, est à l’origine du processus de fabrication du gaz vert.

Néanmoins, les producteurs de ce combustible prennent la peine d’en faire le traitement avant de l’injecter dans le réseau de gaz naturel déjà existant.

Le premier avantage reconnu chez le gaz renouvelable est la propreté. Déjà, la récupération de déchets pour alimenter le processus impacte beaucoup la gestion d’une municipalité. Cela représente donc un coup de pouce pour l’environnement et, corollairement, pour l’économie.

Les consommateurs figurent aussi parmi les avantagés par le gaz vert puisque son prix est moindre par rapport à celui du gaz naturel. Ajoutez à cela les autres privilèges accordés par l’État pour celui ou celle ayant élu le chauffage au gaz vert : crédit d’impôt, Prime énergie, TVA réduite…

L’accès au gaz vert est accordé à tout le monde, peu importe sa forme finale, chaleur ou électricité. D’ailleurs, toutes les offres de gaz similaires bénéficient d’une garantie d’origine de la part du fournisseur. Ainsi, dès l’adoption d’une telle alternative, vous contribuez déjà à la protection de l’écosystème. Et en même temps, vous aurez la conscience tranquille en devenant un acteur non négligeable dans la réduction du gaz à effet de serre.

 

Déménager dans une maison alimentée en énergie verte

Comme il a été mentionné ci-haut, le gaz et l’électricité verts sont difficiles à dissocier du gaz et de l’électricité issus de l’ancien processus de production une foi dans les réseaux.

À noter toutefois l’existence d’un système européen de traçabilité, un type d’assurance pour les consommateurs sur la nature de l’énergie consommée au niveau de leur habitat. C’est, entre autres, la raison d’être des certificats de garantie d’origine, dont l’attribution revient à un organisme indépendant de contrôle. Votre projet de déménagement sera probablement influencé par l’appropriation de telles informations. Que vous comptiez intégrer une maison neuve ou investir un nouvel appartement, sachez que la balle se trouve dans votre camp quant au choix de la souscription adéquate. Sachant que ce ne sont sûrement pas les offres vertes qui manqueront dans la ville que vous aurez élue pour cet effet.

Cerise sur le gâteau, le tarif affiché par les fournisseurs : généralement, il défie les prix des énergies classiques. Côté fournisseurs, vous devez savoir que la France contemporaine est fournie en énergie verte par un grand nombre de sociétés. Pour ne citer qu’Enercoop, une entreprise intermédiaire ayant puisé de l’énergie renouvelable auprès de l’ARENH. Ilek, Plüm Energie et Planète Oui font aussi partie de cet écosystème. EDF Offre Vert Électrique est également devenue récemment une alternative en matière d’énergie verte.